De la légitimité à enseigner le Yoga

Professeur de Yoga - Vraiment ?


Le Monde du Yoga peut parfois être cruel. Comme partout il y a de la jalousie, de la concurrence, du dénigrement, de l'envie, des coups bas....

Comment peut on se définir Professeur de Yoga et comment peut on assurer que nous enseignons le Yoga alors que notre mode de vie ne correspond pas aux clichés et aux images dont on se fait du Yoga.

Si l'on devait définir un VRAI Yogi ou Yogini on commencerait par le mode de vie. Le vrai Yogi parcourt son existence en suivant à la lettre les Yamas et les Niyamas définis par Patanjali:

CODES MORAUX DU YOGA - LES YAMAS
  • Ahimsa - la non violence - que ce soit envers soi-même ou les autres ou envers tout autre être vivant aucune violence. Pas de pensées négatives envers quelqu'un que l'on n'apprécie pas, tendre la joue droite quand on vous tape sur la gauche, accepter sans tiquer les violences verbales et physiques qu'une personne pourrait nous infliger, végétarisme voir végétalisme complet pour ce qui concerne l'alimentation, on n'écrase même pas une araignée, on ne tue aucun moustique. On reste dans l'amour de soi et de son prochain.
  • Satya - Honnêteté, Vérité - on ne ment pas, on ne se ment plus à soi-même, on ne ment pas à nos proches, à nos amis. On garde une intégrité profonde envers nos valeurs, nos mots, nos pensées, on devient un être pur. Par exemple le processus de l'âge est quelque chose de naturel pour l'être humain de ce fait on n'essaiera pas de le cacher ni de le camoufler.
  • Asteya - Ne pas voler - aucune convoitise, on ne vole rien à personne que ce soit quelque chose de matériel, physique ou mental. On ne volera pas les idées de son voisin du même fait on n'envisagera pas de convoiter même en pensée la robe ou la voiture de notre ami(e). Ici commence le détachement aux choses matériels et physiques.
  • Brahmacharya - Chasteté - Le Yogi ou la Yogini n'a pas de pensées impures, les relations sexuelles sont secondaires et les pulsions sexuelles n'existent pas. Si le Yogi ou Yogini est marié(e) le sexe n'a qu'un seul but, la reproduction et l'union de soi avec l'être aimé. Une fois la tâche accomplie il n'y aurait aucune raison ni but dans les relations sexuelles. Le désir n'existe pas. 
  • Aparigraha - Non attachement - aucune possession matériel que ce soit vêtement, voiture, maison, meubles, ordinateurs, téléphones tout ce qui fait notre vie quotidienne ne nous intéresse pas. On ne possédera rien. Non attachement aussi envers notre famille, nos amis, un Yogi ou Yogini se doit d'être libre, la liberté commence par l'abandon de possessions matérielles et physiques. Non attachement physique commence aussi par notre corps, un Yogi ou Yogini ne possédant pas son propre corps car il n'est que de passage (nous ne sommes qu'énergie) si le corps se décrépit, que les cheveux tombent on ne fera rien pour l'en empêcher. Détachement total.
NIYAMAS - DISCIPLINES PERSONNELLES

Si les Yamas sont respectés alors les Niyamas coulent de source.
  • Shoucha - Pureté - Le yogi n'ayant pas de pensées impures telles que la violence, la convoitise, le mensonge, la jalousie,  pulsions sexuelles et détachement de soi alors il devient pur. Facile!
  • Santosha - Contentement - Comme le Yogi est pur il se contente de peu. Puisqu'il n'a aucun désir de possession naturelle ou matérielle il peut vivre dans une grotte sans problème, étant en accord avec ses Yamas il n'a pas d'attachement à qui que ce soit il peut donc vivre seul, partout, manger s'il trouve de quoi à manger mais n'ayant pas de pulsions quelconque il peut aussi vivre en faisant circuler son Prana librement. Il n'a besoin de rien.
  • Tapas - Austérité - Comme il n'a  besoin de rien et que c'est un être pur commence alors sa vie d'ascèse.
  • Swadhyaya - Etude de soi - se comprendre soi-même, se révéler, découvrir qui nous sommes vraiment, pas seulement notre enveloppe corporelle mais notre être le plus profond. Comme le Yogi est un ascète et qu'il mène sa vie de manière autonome sans dépendre de personne il peut alors prendre le temps de méditer sur son soi et sur son être.
  • Ishvara Pranidhana - Dévotion totale - après avoir traversé tous les Yamas et Niyamas le yogi comprend que rien ne nous appartient mais que nous sommes connectés à l'Univers, que notre esprit est en relation directe avec l'Univers et que c'est la loi universelle qui prédomine notre monde. De ce fait nous ne faisons qu'habiter un corps pour traverser un chemin qui est notre vie mais seul l'univers connait notre destinée, nous ne sommes que des instruments dans ce monde et l'Univers seul nous gouverne.
Viennent ensuite les 6 autres membres du Yoga qui sont:

  • La pratique des Asanas - être confortable dans une posture et pouvoir la garder longtemps sans ressentir aucune gêne ou aucun inconfort.
  • La pratique des Pranayamas - pouvoir contrôler la respiration. Idéalement un pur Yogi ou Yogini ne respirera pas, les Pranayamas sont l'arrêt de la respiration, pour pouvoir l'arrêter il faut d'abord la comprendre. Le pur Yogi ou Yogini ne vivra que par son Prana (énergie vitale). En utilisant les Bandhas par exemple il peut canaliser son Prana à certaines parties de son corps afin de l'alimenter.
  • Pratyahara - le retrait des sens - le Yogi ou Yogini peut rester assis(e) pendant des heures et ne rien ressentir du tout de ce qu'il l'entoure, qu'il pleuve, qu'il neige, froid, chaud, piqûre, blessure etc. Il ne ressent plus son corps physique car son corps physique n'existe plus. Il n'est qu'énergie et Prana.
  • Dharana - Concentration - le Yogi ou Yogini peut amener son esprit à se concentrer sur un seul et unique point, objet. Par exemple dans une pièce ou dans la nature il portera son attention sur un endroit en particuliers telle que stylo, grain de poussière, pierre ou autre et seul son esprit ne sera connecté qu'à ce point précis. Tout ce qui l'entoure n'existe plus, seul ce point en particuliers existe car son esprit sera connecté à ce moment précis sur ce point précis un temps donné.
  • Dhyana - Méditation - alors commence la méditation. Comme il est capable de contrôler les fluctuations de son esprit sur un point donné et que tout ce qui l'entoure n'existe plus il entre alors dans un état de méditation profond. C'est le Ici et Maintenant qui compte, le reste n'a plus sa place.
  • Samadhi - Illumination, béatitude - de ce fait le Samadhi se produit. Le corps physique est présent mais l'esprit ne l'habite plus. Le prana circule librement pour le maintenir en vie. Lorsque le Samadhi a lieu vous pouvez toucher le Yogi, le brûler, le piquer ou autre son corps ne bougera pas car il aura quitté sa forme corporelle pour se retrouver partout autour de vous et de ce qui l'entoure. Il sera alors la feuille, l'herbe, le ciel, l'espace, l'eau, le feu etc.



Vous connaissez donc maintenant la définition d'un vrai Yogi ou d'une vraie Yogini. Le yoga est un chemin personnel et solitaire.

Si vous regardez la liste bien attentivement vous remarquerez que les Asanas sont numéro trois dans les 8 membres du Yoga. Nous sommes 98% des professeurs de Yoga à pratiquer les asanas, ce que nous enseignons ce sont les asanas. Nous enseignons aussi les Pranayamas et la Méditation mais la majorité de notre enseignement porte sur la pratique des asanas.

Lorsque vous regardez une vidéo de Yoga vous regarder une démonstration de posture. Après une pratique de yoga vous êtes heureux car vous avez réussi à faire Shirshasana sans l'aide du mur. Vous êtes satisfait de voir que vous êtes proche de maitriser Hanumanasana (le grand écart) et vous allez probablement publier la photo de vos exploits sur Instagram ou Facebook pour montrer au monde entier que vous pratiquez le Yoga et que vous avez progressé.

Nous ne sommes que des pratiquants.

Nous enseignons ce que nous connaissons c'est-à-dire la pratique des asanas, un peu de méditation et un peu de pranayamas. Si vous commencez un cours de Yoga par les 8 membres du Yoga les gens ne sont pas prêts pour recevoir cet enseignement.

Je ne suis pas prête à appliquer les Yamas et Niyamas. J'enseigne le Yoga, j'enseigne des postures de Yoga, Pranayamas. Je ne peux pas enseigner la méditation.

Alors toute la question sur la légitimité des Professeurs de Yoga me fait sourire. Si vous n'appliquez pas à la lettre les 8 MEMBRES DU YOGA et ne suivez pas ce schéma mais que vous enseignez le Yoga par la pratique des Asanas il n'y a absolument aucun mal à ça.

Si vous recherchez un Gourou et avez besoin d'un guide pour votre pratique de Yoga c'est un choix personnel, sachez toutefois que les Yogis qui vivent dans des grottes en Inde n'ont aucune intention d'enseigner quoique ce soit, ils le font pour eux-même.

Ce n'est pas parce que vous avez été à Mysore que vous êtes un meilleur professeur de Yoga qu'une personne qui aura suivi sa formation en France, aux Etats-Unis ou autre. Ce n'est pas parce que vous connaissez les Sutras de Patanjali par coeur que vous êtes un meilleur professeur de Yoga.

Votre professeur de Yoga n'est pas plus intelligent que vous, il devient élève et professeur à la fois durant son enseignement. 

Je ne serai jamais une Yogini à proprement parler. Je ne peux pas garantir de pouvoir suivre à la lettre le premier Yama (Ahimsa) tout d'abord je n'ai aucun remord à tuer un moustique ou une araignée mais plus sérieusement si quelqu'un me fait mal je réponds automatiquement, je ne montre pas la joue gauche. Si l'on fait du mal à mon chien je réplique avec violence. Et c'est le premier Yama.....

- Namaste -

Post a Comment