Professeur de Yoga ou d'Asana?

Il y a une très grande confusion autour des formations de Yoga. Le mot "Yoga" étant galvaudé à toutes les sauces, tout le monde se prétend Professeur de Yoga, tout le monde enseigne le Yoga et tout le monde va suivre une formation de Yoga.

L'intitulé "Formation de Professeur de Yoga" devrait être changé pour "Formation à l'enseignement d'Asana". Malheureusement cela ne fait pas "vendre". 

La plupart des gens veulent enseigner le "Yoga" tout en ne sachant pas ce qu'est réellement le Yoga.


Lors d'une formation j'ai demandé aux étudiants ce que représentait le Yoga pour eux, les réponses furent toutes connectées à la pratique des asanas, un exercice physique.

Lorsque vous dites aux étudiants qu'ils n'enseigneront pas le Yoga mais des Asanas la vérité est difficile à entendre, certains ressortent frustrés alors que d'autres comprennent.

Par ailleurs les formations de Yoga de 200 Heures et les écoles de Yoga qui les proposent sont fustigées et dénigrées. Tout le monde s'insurge pour dire que 200 Heures ne sont pas assez pour devenir professeur de Yoga, que les écoles vendent du rêve et mentent aux pratiquants et aspirants enseignants.

C'est effectivement une opinion que je partage ce qui est très paradoxale par rapport au métier que je fais avec notre école de Yoga qu'est Samyak Yoga.

Effectivement on peut enseigner après 200 Heures de Yoga mais on enseignera des ASANAS. Le yoga viendra après, plus tard, après une maturation et une expérience de vie.

Pourquoi malgré toute la complexité du problème je reste persuadée de cela? Tout d'abord de part mon expérience personnelle, il faut bien commencer quelque part et une formation de 200 Heures n'a jamais fait de tort à personne, l'important étant de continuer à se former.

Et aussi de part l'expérience de nos étudiants, je suis incroyablement et agréablement surprise de voir que dans 90% des cas les élèves formées par notre école enseignent. J'en perds par ailleurs le fil. J'essaie de garder à jour les informations sur notre site web (Nos Etudiants).

NOUS ENSEIGNONS AVANT TOUT DES ASANAS

Et pourquoi donc? Parce que les gens qui viennent suivre des formations n'ont pour la plupart et dans la grande majorité qu'une expérience physique des asanas. 

La pratique des Bandhas et des Pranayamas n'étant que très rarement maîtrisée car abordée très peu dans les cours. Il y a des professeurs qui enseignent tout le temps avec le mot à la bouche de "Mula Bandha" sans savoir pour autant comment le pratiquer, oui c'est une contraction périnéale mais alors quoi? quel est le but? et doit on le garder tout le temps activer et surtout savons-nous l'activer? Dans 98% des cas personne ne sait exactement comment l'activer.

Quand vous avez un professeur tel que John Scott qui vous annonce que même lui après plus de 20 ans de pratique il en perd parfois son latin cela fait réfléchir lorsque dans un cours votre professeur de 25 ans après une petite formation vous intime l'ordre de bouger à partir de Mula Bhanda.... Sait-il exactement de quoi il parle? Je ne pense pas....

De ce fait les professeurs de "Yoga" enseignent avant tout des Asanas. Par exemple si vous allez dans un cours qui commence par 20 minutes de Pranayama la réponse des pratiquants qui sont venus pour faire du YOGA sera "je me suis ennuyée, j'avais froid, je n'ai pas tout compris, je suis venu(e) pour bouger, c'était nul, j'ai pas aimé etc...."....

Les cours de YOGA AVANCE ne sont avancés que si pendant le cours on vous oblige à mettre le pied derrière la tête et là les gens se disent "waou je suis allé(e) à un cours c'était vachement dur".... alors qu'une posture avancée de Yoga est tout simplement pouvoir la garder longtemps sans bouger, une simple posture de méditation ou alors un gentil Dandasana avec éventuellement activation de Jalandara Bandha.... mais visuellement ça ne donne rien, trop statique....


Combien de fois j'ai pu voir des élèves se curer les orteils dans des postures telle que "Janu Shirshasana".... ou alors certaines qui se refont le chignon dans Tadasana, d'autres qui remettront leur pantalon, d'autres qui à "inspire" sont déjà à "l'expire", d'autres qui ne respectent pas le compte imposé car c'est "trop lent" pour eux, d'autres qui viennent vous voir pour vous dire "je n'ai pas de courbature depuis la pratique d'hier, est-ce normal", d'autres qui ne "ressentent rien dans des postures telles que Virabhadrasana" etc.. la liste est longue et non exhaustive.

Ce sont ces mêmes personnes qui pratiquent le Yoga......

SI NOUS PRATIQUIONS VRAIMENT LE YOGA

Alors ce serait simple pour tout le monde. Nous n'aurions pas d'attachement sur quoique ce soit et qui que ce soit, nous n'aurions pas de désir ni de convoitise envers autrui, nous serions en-dehors de la société et n'aurions pas de crédit immobilier, crédit à la consommation, crédit sur la voiture, nous n'aurions pas de "patron" et serions heureux dans notre travail car il deviendrait notre passion, nous saurions maîtriser nos émotions, les selfies de Yoga n'existeraient par car personne n'aurait besoin de prouver à personne ce qu'il sait faire, les banques seraient un vestige du passé, l'agriculture serait propre, les animaux seraient respectés, pour autant le Yoga dans les écritures n'a JAMAIS IMPOSE un mode de vie végétarien ou végétalien en revanche l'Ouest l'a imposé, l'Ayurveda indique que la consommation de vin (avec modération toujours) est aussi bénéfique pour la santé donc nous vivrions dans le respect d'autrui que ce soit la nature ou les animaux sans pour autant ne manger que de l'herbe et boire de l'eau claire. 

Nous ne posséderions peut être que quelques vêtements au lieu de les entasser dans nos armoires et de courir les soldes..... pour rien en fait!

Nous viellerions normalement, vu que le regard d'autrui n'aura aucune importance et ne sera pas porté avec jugement les femmes ne seraient pas tentées par le botox, lifting, liposuccion...

Il n'y aurait pas de RELIGION qui est la première cause de mortalité, de guerre, de convoitise, de génocide, de prise de pouvoir - car comme tout le monde le sait chanter OM ne veut pas dire se convertir à l’hindouisme ou faire partie d'une secte (ça me sidère encore que des gens le pensent!!!).

Il n'y aurait pas de DISCRIMINATION - et là je vous le demande, qui est la première victime de discrimination dans le monde entier??? la réponse est LA FEMME (et non je ne suis pas féministe), la femme serait respectée autant que l'homme puisse l'être, les couleurs n'auraient aussi aucune importance, blanc, rose, jaune, marron, noir tout le monde serait égaux car tout le monde serait connecté, tout le monde serait énergie et peut être que nous verrions qui nous sommes vraiment (et non je ne parle pas d'un être humain avec deux bras, deux jambes, une tête.... désolée)...

Au final nous saurions QUI NOUS SOMMES et pourquoi nous sommes ici, nous aurions une approche différente de la vie car nous saurions ce que vivre veut dire.

LA PRESSE VANTE LE YOGA


Et annonce à tout va que tout le monde pratique le Yoga. Wow! Super. Mais non, il n'y a qu'à regarder le Monde pour comprendre que ce n'est pas vrai.

En revanche il y a un réveil des mentalités et une ouverture d'esprit qui s'opère à une plus grande échelle de la population. Une conscience sur notre bien être et sur notre environnement. Et ça c'est justement le premier but du Yoga et de sa philosophie, être "vivant" et conscient de ce qui nous entoure, de notre interaction de l'intérieur vers l'extérieur, être connecté avec notre univers et ne plus rester spectateur de nos vies, ouvrir les yeux et être présent dans le moment, ici et maintenant.

- Namaste -
Post a Comment